CHERCHER:
 

UGO – social animal

UGO – social animal

Ce qu’il fait

La transition entre le domicile et les EHPAD est complexe pour les malades d’Alzheimer, donc comment leurs repères sociaux et spatiaux peuvent s’y adapter ? Avec sa communication émotionnelle, UGO est un animal social de zoothérapie.

 

ENGLISH VERSION

 

Source d’inspiration

Les personnes de plus de 60 ans étaient de 12% en 2015 et seront 22% en 2050. Les services d’aide sociaux se convertissent aux soins à domicile pour mieux vieillir chez soi : les seniors ne sont pas déstabilisés et des économies financières sont faites. Néanmoins, certaines maladies nécessitent une prise en charge complète : la démence, principale caractéristique de la maladie d’Alzheimer, touche 7% des personnes âgées (2015) et touchera 9% en 2050. Elle est neurodégénérative et la perte de repères sociaux et spatiaux accélère le processus : la zoothérapie est une aide à la communication (sur la population internationale, WHO/OMS).

 

Comment ça marche

UGO est actif la journée sur son coussin à la vue des résidents et se met en veille la nuit dormant que d’un œil. Il est possible de le confier aux résidents ou un aide-soignant s’en sert pour aider à la communication avec un résident. En le touchant à différentes zones du corps ou en lui parlant, UGO réagit en changeant d’expression de visage et émet des chants d’oiseaux.
Il est doté des 6 expressions primaires d’un homme : la joie, la surprise, la tristesse, la peur, la colère et le dégoût. Chaque expression du visage est associée à des chants d’oiseaux exprimant le sentiment associé.
Avec une télécommande, UGO peut être réglé suivant les capacités de son utilisateur. Il est doté d’une batterie, d’un haut-parleur, d’une carte-mère, de capteurs et de 3 écrans E-Ink® ce qui lui vaut une grande autonomie. Il peut subir des chocs et différents accessoires peuvent servir pour l’adapter à la morphologie de son utilisateur.

 

 

 

Étapes de développement du projet

D’après la problématique « Comment les repères sociaux et spatiaux des seniors peuvent s’adapter à un environnement ? », j’ai écrit un livre « Les ancêtres du futur » sur l’évolution des valeurs culturelles face aux nouvelles technologies. Celui-ci a permis de comprendre l’enjeu du projet UGO. Voir le livre ICI
L’immersion en EHPAD et interview d’un ergothérapeute a fait ressortir les premiers choix de l’animal : en zoothérapie, il faut choisir des animaux où les personnes n’auront pas d’à priori pour favoriser l’adoption, comme l’oiseau.
Puis un travail de création psychologique afin d’organiser les 6 catégories d’émotions a été réalisé. Les visages d’UGO sont issus d’expressions humaines mêlées à la physionomie des oiseaux. J’ai fait écouter des chants d’oiseaux aux personnes âgées malades pour qu’elles désignent à quelle expression de visage ils renvoyaient.
La création de 2 avant-produits me semblait essentiel pour les tester en EHPAD afin de créer le UGO final. Le premier modèle est d’apparence mince et le second rond. À l’intérieur de ceux-ci, j’ai intégré une enceinte Bluethooth : avec mon Smartphone, j’ai pu faire chanter les avant-produits pendant les tests.
Le modèle final d’UGO est le résultat de tous les tests et animations en EHPAD ce qui le rend plus pertinent

 

 

Innovation

UGO est un animal social s’incluant dans les pratiques de la zoothérapie et destiné en particulier aux personnes atteintes de démence. Il permet d’améliorer la cohésion sociale au sein d’un EHPAD entre les résidents et les aides-soignants.
Quelques produits concurrents existent déjà mais contrairement à eux, UGO à un faible coût de fabrication en série puisqu’il est dépourvu de fonctions mécaniques, constitué de composants standards et de 4 pièces plastiques injectées facilement recyclables. Ainsi, il a un prix de vente faible, estimé à 450€. UGO supporte les chocs et est étanche aux produits de désinfection car il est principalement en silicone.
Facilement personnalisable avec ses vêtements, ce produit a un potentiel de développement en créant d’autres animaux basés sur les mêmes caractéristiques que lui et ainsi mettre en place un service commun. UGO ne nécessite pas de connaissances en développement informatique.

 

 

Projets futurs

À ce stade, la suite du projet UGO est de trouver des partenaires techniques pour le développer et le concevoir mais également des partenaires financiers pour investir dans le matériel de fabrication et sa mise sur le marché. Des études psychologiques seraient à faire à plus grande échelle sur la communication émotionnelle d’UGO ainsi que des tests avec des malades d’Alzheimer. Également, UGO pourrait être essayé avec des enfants autistes, ce qui donnerait une suite au projet. Mon objectif est de mettre UGO sur le marché puis 3 autres espèces d’animaux sociaux à l’aide de partenaires.

 

ugo-gif-s3

 

 

Date

7 octobre 2016

Categorie

Lab, Objet, Projects